Comment ça marche ?

Membranes ultrafiltration

L’ultrafiltration est un traitement purement physique qui ne génère aucun sous produit et peut traiter n’importe quelle qualité d’eau avec la même action désinfectante.

L’ultrafiltration est un procédé de filtration où la force motrice est la pression du liquide à traiter. L’eau pressurisée entre dans le module et l’eau produite (appelée filtrat ou perméat) traverse la barrière que constitue la membrane.

Fibre Polymem - Vue microscopiqueLes substances retenues sont capturées sur la surface de la membrane et peuvent être éliminées du module en continu ou de manière périodique, suivant le système utilisé, dans le concentrât (encore appelé perméat) ou dans un effluent de rétrolavage.

La taille des pores est de l’ordre du centième de micron, ce qui permet la rétention de très petites particules, assurant une turbidité du perméat inférieure à 0,1 NTU, mais aussi des micro-organismes et des virus (désinfection), voire des pyrogènes (dépyrogénation).

La structure poreuse des membranes utilisées présente une « peau » de très fine épaisseur sur la surface de filtration où il y a les plus petits pores alors que le reste de l’épaisseur (plus de 100 µ) présente des pores de l’ordre de quelques microns qui assurent un passage facile du filtrat et donnent la résistance mécanique à l’ensemble.

On réalise donc une filtration de surface et non en profondeur (contrairement à la microfiltration), ce qui facilite le nettoyage par un simple retour d’eau.