MO2VE

NOUVEAUX OUTILS ET SERVICES POUR GÉRER LES GAZ DISSOUS (O2 ET CO2), DE L’ÉLEVAGE À LA CONSERVATION

Objectifs

Ce projet a pour objectifs de développer :

  1. Une méthode d’analyse fiable et reproductible permettant le suivi des marqueurs moléculaires clés de l’oxydation des vins. Une telle démarche permettra non seulement d’acquérir de précieuses connaissances sur l’impact des gaz dissous dans le vin, mais aussi d’utiliser ce savoir pour améliorer les propriétés organoleptiques recherchées par type de vin.
  2. Des outils de pilotage des gaz dissous précis pour chaque étape : élevage en cuve (nano-oxygénation parfaitement homogène), élevage en barrique (nouvelle gamme de fûts), mise en bouteille (contacteur membranaire) et conservation en bouteille (bouchons à perméabilité contrôlée).

Le saviez-vous ?

L’utilisation des contacteurs membranaires permet de gérer simultanément les gaz dissous dans les vins. Seules les molécules gazeuses comme l’O2, le N2 et le CO2 peuvent traverser la barrière des membranes, tissées d’un assemblage de fibres creuses hydrophobes. Cet outil sera généralement utilisé lors de la mise en bouteille. La gestion de l’apport des gaz dissous est très fine, permettant ainsi de piloter précisément les teneurs souhaitées dans la bouteille, quelles que soient les conditions opératoires (température, teneurs initiales et finales en gaz dissous, débit de liquide, etc.)… ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

PARTENAIRES : Paetzold, Diam Bouchage, Polymem, Seguin Moreau, Amarante Process, ISVV – USC Oenologie, INRA – Pech Rouge, Université de Toulouse (LGC), Vignobles Gérard Bertrand, Cave de Tutiac.

CO-FINANCEURS : BPI, l’Europe et les Conseils Régionaux d’Aquitaine, Languedoc Roussillon, Poitou-Charentes et Occitanie.

LABELLISATIONS : Labellisé par les Pôles Qualiméditerranée et Agri Sud Ouest › Co-labellisé par Inno’vin