NEOPHIL-2

Lancement du projet de démonstration Neophil-2 sur l’usine de dépollution des eaux usées de Ginestous-Garonne Toulouse Métropole.

Durée du projet : 20 mois

Coordinateur du projet : Olivier Lorain (Polymem)

Partenaires :

  • POLYMEM : fabricant de membranes fibres creuses à hydrophilie durable Neophil
  • ARKEMA : fabricant de polymères fluorés et copolymères à blocs hydrophilisants
  • VEOLIA : accueille le démonstrateur sur l’usine de dépollution des eaux usées de Ginestous-Garonne à Toulouse
  • Institut Européen des Membranes de Montpellier (IEM)
  • Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles de Paris (ESPCI Paris)

Le projet Neophil-2 est le projet de démonstration à grande échelle de la technologie Neophil. Plus de 15 000 litres par heure d’effluents de l’usine de Ginestous-Garonne, une des principales usines de Toulouse Métropole, seront traités en continu. A terme une plus grande partie des effluents pourrait être traitée et réutilisée en irrigation ou pour des besoins industriels.

Le projet Neophil-2 fait suite au projet FUI Neophil qui s’est terminé en juillet 2015 sur un succès avec la mise au point industrielle d’une nouvelle génération de membranes fibres creuses nanoporeuses à caractère hydrophile permanent, destinée aux marchés de la filtration et de la réutilisation des eaux résiduaires urbaines. Par rapport aux produits existants du marché, les membranes Neophil conservent, tout au long de leur durée de vie (10 ans), leurs propriétés de résistance au colmatage et leurs performances de filtration. L’arrivée des membranes Neophil est une avancée technologique capitale qui doit permettre à la filière d’entreprises françaises constituée de gagner une position de leader mondial.

Le projet NEOPHIL-2 est soutenu par la Direction Générale des Entreprises comme projet stratégique de  la Nouvelle France Industrielle. Son démarrage s’est effectué en janvier 2016.